Denis Matsuev

Denis in social networks:

"Maestros et virtuoses russes à Annecy"

Raymond Stults, "La Russie d'Aujourd'hui"

November, 18, 2011

De nombreux musiciens russes sont mondialement connus et jouent un rôle important dans la vie musicale de chaque continent. Quelques Russes s’occupent également de la direction artistique de festivals étrangers. Mais trouver un riche homme d’affaires russe qui accepte d’être le principal sponsor d’un festival de musique hors des frontières de la Russie est probablement unique.

L’idée d’organiser l’Annecy Classic Festival est née à l’été  2009, alors que le pianiste Denis Matsuev faisait une apparition dans un autre festival français, non loin de Paris. Pascal Escande, directeur du festival, pianiste et enseignant, annonce alors qu’il met un terme à un autre évènement de moindre envergure qu’il organisait depuis dix ans à Annecy. Matsuev, qui avait joué à Annecy et trouvait ce lieu particulièrement adapté la musique classique, a exprimé ses regrets et proposé de présenter Escande à un ami qui pourrait éventuellement financer un festival plus important dans la ville.

L’ami en question est l’homme d’affaires moscovite Andreï Cheglakov, pionnier dans le domaine des logiciels en Russie qui s’est ensuite lancé dans le développement de voitures russes de luxe. Les deux hommes se sont finalement rencontrés plus tard en 2009, suite à un concert de Matsuev à Genève. Cheglakov connaissait bien Annecy car il y avait acheté un chalet près de la ville quelques années auparavant. Et c’est sans trop d’hésitations qu’il a accepté de soutenir ce projet de festival.

Ainsi, grâce à Matsuev et Escande qui remplissent le rôle de co-directeurs artistiques, une aide complémentaire du département de la Haute-Savoie et d’autres financements des autorités françaises, le premier festival a vu le jour à fin août 2010. Matsuev était bien entendu l’une des principales attractions, avec le violoniste Vladimir Spivakov, l’altiste Iouri Bachmet et l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, sous la baguette de son directeur artistique de longue date Iouri Temirkanov.

Le contingent russe, présent pour la deuxième édition du festival, était une fois de plus composé du Philharmonique de Saint-Pétersbourg de Temirkanov, ainsi que de son rival originaire de la même ville, l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, dirigé par Valeri Guerguiev, avec Sergueï Krylov au violon, Sergueï Dreznin au piano et à la composition, et quatre jeunes talents russes d’origine moscovite dans les cordes. Parmi les autres musiciens, deux célèbres paires françaises : les sœurs pianistes Katia et Marielle Labeque, ainsi que le duo composé du violoniste Renaud Gautier et de son frère violoncelliste. Sans oublier Jean Guillou, le plus connu des organistes français.

Annecy ne manque pas de lieux pouvant accueillir un festival de musique. Elle abrite notamment plusieurs sites historiques comme la cathédrale Saint-Pierre datant du début du XVIème siècle ainsi que le musée-château d’Annecy qui domine la ville et fut érigé entre les XIIème et le XVIème siècle, ou le luxueux hôtel Imperial Palace et la gigantesque église Sainte-Bernadette, qui ont été construits plus récemment. L’acoustique est excellente dans chacun de ces sites.

Les concerts du festival offraient une musique de très grande qualité. Matsuev a une fois de plus interprété de manière éblouissante le concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski et a fait preuve d’une sensibilité hors du commun dans un concert de musique de chambre composée par Tchaïkovski, Sergueï Rachmaninov et Béla Bartòk. Temirkanov a dirigé son orchestre dans une interprétation remarquable de symphonies de Tchaïkovski et Johannes Brahms. Une soirée marathon de récitals offerte par quatre jeunes pianistes largement salués fut quant à elle particulièrement mémorable, et ce grâce à l’interprétation élégante par le Japonais Kotaro Fukuma des études de Franz Liszt, qui sont rarement jouées, et la reprise magnifiquement fougueuse de la sonate en si mineur du même compositeur offerte par la Géorgienne Khatia Buniatishvili.

Le troisième festival de musique classique d’Annecy devrait avoir lieu à la fin du mois d’août prochain, probablement avec la présence, tout au long de l’évènement, d’un orchestre renommé, et sans doute avec la participation de Matsuev ainsi que d’autre grands noms russes qui continueront à occuper une place importante sur la scène classique mondiale.


This article is a translation into French of the original published in "The Moscow Times"

Tags: